Actualités

« Le pouvoir est en nous, pas les dirigeants » : rencontrez les jeunes militants qui luttent pour l’action climatique à la COP26

Des dizaines de milliers de manifestants ont défilé dans les rues pluvieuses de Glasgow, en Écosse, au cours du week-end pour exiger les mesures urgentes nécessaires pour lutter contre l’urgence climatique. Des pancartes portant des slogans tels que « COP26 Agissez maintenant ! » et «Nous avons besoin d’action, pas de promesses» ont été retenus dans le centre-ville alorsLire la suite « « Le pouvoir est en nous, pas les dirigeants » : rencontrez les jeunes militants qui luttent pour l’action climatique à la COP26 »

En Amazonie péruvienne, la déforestation et la criminalité déferlent sur les communautés autochtones

Mongabay Latam a enquêté sur la sécurité territoriale des communautés autochtones dans cinq régions de l’Amazonie péruvienne : Loreto, Ucayali, Pasco, Huánuco et Madre de Dios. Une analyse géospatiale de la déforestation, de l’exploitation minière illégale et des cultures illicites de coca dans ces cinq régions montre que 1 247 communautés autochtones ont été touchées. L’étudeLire la suite « En Amazonie péruvienne, la déforestation et la criminalité déferlent sur les communautés autochtones »

COP26 : Thomas Pesquet raconte le changement climatique

C’est en direct depuis la Station spatiale internationale ce jeudi 4 novembre que l’astronaute Thomas Pesquet a décrit à Emmanuel Macron les dégâts climatiques sur Terre qu’il a vus depuis l’espace au cours de sa deuxième mission en orbite. Comme vous pouvez le voir dans notre vidéo, le président l’a interrogé sur les “traces tangibles” du “dérèglement climatique” visiblesLire la suite « COP26 : Thomas Pesquet raconte le changement climatique »

Actualités plus anciennes


Un rapport montre des niveaux de carbone choquants

Les choix de vie de 3 personnes vivant dans un pays occidental comme l’Amérique ou l’Europe créent suffisamment d’émissions de carbone et de réchauffement de la planète pour tuer une personne dans le monde. Le  rapport  publié il y a quelques jours à peine par la communauté scientifique et a déjà commencé à circuler largement, de nombreuses personnes utilisant désormais la technologie  gratuite du calculateur de carbone 2021  pour trouver leurs émissions personnelles. En utilisant des données de santé publique, l’étude a révélé que pour  4 888 tonnes de pollution au carbone,  une personne mourrait. Les chercheurs n’ont pas conclu combien d’animaux mourraient, mais les chiffres devraient être  significativement plus élevés .À mesure que nous en apprenons davantage sur nos effets sur le climat, il devient de plus en plus clair que la pollution par le carbone va au-delà du simple changement climatique et de la destruction de l’habitat.
Un nouvel espoir…
Bien que des rapports comme celui-ci nous renseignent sur le coût réel de notre empreinte carbone, ils contribuent également à stimuler un changement massif dans la façon dont les gens envisagent leurs choix de mode de vie. Réduire les émissions en dessous du seuil de sécurité pour les personnes vivant en Amérique et en Europe n’est possible que grâce à des compensations carbone . Mais ceux-ci font BEAUCOUP PLUS  en séquestrant la pollution au carbone (en éliminant le CO2 de l’air). Ils reconstruisent également les habitats des animaux, restaurent des écosystèmes vitaux et réhabilite la faune. Nous sommes fiers que nos projets se concentrent uniquement sur ceux qui ont un impact écologique, et en tant que supporter, vous êtes en première ligne d’un véritable progrès pour notre planète et nos animaux .
jusqu’à la prochaine fois 🙂

Le rapport du GIEC est sans équivoque, le réchauffement est attribué aux activités humaines

État des lieux

Première nouveauté dans le rapport de 2021, « c’est la première fois dans un rapport du GIEC où le réchauffement est attribué sans équivoque aux activités humaines », rapporte Jean-Baptiste Sallée, l’un des auteurs du rapport. Cela peut sembler banal mais a son importance : chaque ligne de ce document a été examinée et approuvée par les experts de 195 pays, il sera donc très difficile pour l’un deux de revenir sur ce qui a été écrit lors de prochaines négociations mondiales comme la COP 26.

Deuxièmement, le rapport fait l’état des lieux des connaissances actuelles sur le climat. Le réchauffement global est bien là, plus fort, plus rapide et plus intense que jamais. « Les évènements climatiques extrêmes observés durant ces dernières décennies n’auraient eu quasiment aucune chance de se produire sans l’influence humaine sur le système climatique « , appuie le rapport.

Selon les estimations, « les émissions de CO2 dans l’atmosphère en 2019 étaient les plus hautes jamais observées depuis deux millions d’années » avec un taux de 410 ppm. Idem pour le méthane (CH4) et le protoxyde d’azote (N2O) qui ont atteint une concentration dans l’atmosphère jamais égalée depuis 800 000 ans avec respectivement 1866 ppb et 332 ppb. Selon le rapport, cette augmentation est très brutale : en 271 ans, les concentrations de CO2 et de CH4 ont plus augmenté que lors du passage d’une ère glaciaire à une aire interglaciaire. Un processus qui prend 800 000 ans.

https://www.actu-environnement.com/ae/news/Rapport-giec-2021-climat-38004.php4


Début de notre activité

Ouverture du site, envoi de nos autocollants chez Amazon pour nous faire connaitre. Le début nous espérons, d’une très grande aventure. le 10 août 2021


L’argent est le nerf de la guerre climatique

Aujourd’hui, les chefs d’État et de gouvernement se réunissent pour discuter du budget européen 2021-2027, le Cadre Financier Pluriannuel (CFP), budget que le Parlement européen a le pouvoir de rejeter. Dans la bataille pour un budget ambitieux, le Parlement est à l’avant-garde, tandis que la Commission souhaite réduire la voilure et que les États membres sont nombreux à vouloir le tailler à la hache. 

https://www.huffingtonpost.fr/entry/argent-est-le-nerf-de-la-guerre-climatique_fr_5e4e6bb1c5b6cf3dcfbb7c24


Je m’abonne à la lettre d’information

Be Eco

Crédits